Un compte bancaire pour chaque femme

2017 02 05 (10)

Monsieur Abdoulmalik, Préfet de Tadjourah, a délivré un certificat de Communauté aux habitants de Dougoum. C’était la première reconnaissance officielle du village.

 

Après avoir vérifié la validité des cartes d’identité des femmes du village, après avoir pris des photos d’identité de chacune d’entre elles,

en janvier 2014 nous avons ouvert un compte bancaire à la CPEC (banque pour petits budgets) aux 6 femmes volontaires afin qu’elles puissent protéger leurs économies.


En février 2015, 15 autres femmes ont pu ainsi bénéficier de l’ouverture d’un compte bancaire personnel.

 
 
 
 

Le problème, dans l’économie djiboutienne, c’est le coût des comptes bancaires.

Les familles les plus démunies voient ainsi leurs maigres ressources disparaître au fil des mois.

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *